AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Descendant le fleuve...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Liselle de Mandiargues
Prostitué

avatar

♦ Peuple : Métisse, Lios - Sidhe. Aveugle.
♦ Métiers : Noble déchue
♦ Localisation en Inwilis : Selon votre vision, ou bien la mienne ?
Nombre de messages : 21

MessageSujet: Descendant le fleuve...   Dim 20 Nov - 22:41

Fébrile, Liselle était fébrile. Ce n'était pas là une mauvaise chose. Elle attendait une réponse, celle de Darena, la couturière. Certes, Liselle voyageait seule, son frère subvenait à ses besoins, lui envoyant de l'argent, quand elle n'en gagnait pas elle même, en chantant quelques chansons, ou racontant quelque histoire. Aveugle, elle ne disposait pas moins d'un don de seconde vue, capable de voir les auras, et en forçant, de voir comme autrefois, la Dunpeal savait encore éviter les obstacles, bien qu'user de ce don l'épuisait grandement. Elle avait continué d'aller vers le Nord, après son passage à Celebalda, où elle s'était fait un ami en la personne de l'aubergiste Finarfin. Elle pouvait également compter le jeune Andralis, un humain, qu'elle avait rencontré dans la taverne de maître Fin. Heureuse rencontre elle aussi. Mais la plus effrayante fut celle avec Darena. La femme lui avait fait peur, mais sa proposition était tentante. Et Liselle se plaisait à croire qu'elle pouvait gagner sa vie, sans que son frère ait sans cesse à se soucier d'elle. Darena était une amie de longue date de Finarfin, et celui-ci, lui avait assuré que la Drow, bien qu'un peu trop passionnée, était une véritable artiste, créant des chefs de véritable chef d’œuvres. Darena avait proposer à Liselle de lui servir de mannequin, afin de porter, et d'exposer ses créations, moyennant quoi, Liselle était nourrie, logée, blanchie. Une vie qu'elle n'aurait osé espérer à peine dix ans plutôt, alors qu'elle était encore enchainée à un mur, ou un poteau, attendant qu'on vienne abuser d'elle, après qu'elle ait été lavée de frai. Elle n'avait pas été dehors depuis de longues années, quand son frère l'avait sorti de l'enfer. Elle l'avait cru mort. Conor l'avait lui, cru morte. Leur famille, les De Watteau avaient été exterminé sur ordre de l'Empereur Chyrrlion Kaal'Athmn, accusé de trahison envers l'empire. Liselle était très jeune, lorsqu'elle fut vendue à un des bordels d'Akaash, où elle devait y finir de grandir, et y vivre. Elle avait alors déjà perdu la vue, sans doute à cause du choc, ou bien cela était certainement dut au fait que le toit de la demeure familiale s'était effondré sur sa tête. Elle s'était éveillée avec une blessure à la tête, et ses yeux n'avaient rien vu. Seulement une nuit sans étoiles.

Elle était libre à présent. Depuis dix ans. Dix ans qu'elle avait mis à profit pour reprendre confiance en elle. Elle avait décidé de partir pour le Nord. En vérité, Liselle savait que sa décision avait été motivé par des raisons pratiques. Son frère avait tué pour la libérer, et elle était recherchée. Le Nord permettrait qu'elle se fasse oublier. Dix ans, elle avait mis dix années pour arriver au terme de ce long voyage, presque initiatique. Et aujourd'hui, elle en commençait un autre. Aériaplume avait pris sa lettre, et celle-ci n'était pas pour son frère, mais pour Darena. Elle l'avait écrite, de la même façon qu'elle écrivait les autres lettres, sa main gauche marquait le point de la feuille où elle commençait sa phrase, tandis que sa main droite écrivait, sa main gauche descendant le long de la page, à mesure qu'elle écrivait. Elle faisait confiance à Aériaplume pour trouver la couturière, et lui transmettre sa lettre, ne sachant où elle pouvait se trouver actuellement dans le Nord.
Liselle quand à elle, était reprit la route depuis Dangweth, ou elle avait séjourné un long mois. Elle ne prenait jamais la route seule, aussi avait-elle prit une place dans une des caravanes marchandes qui traversaient l'Inwerin, où il n'y avait aucun port pour aéronefs. Seules les petites embarcations pouvaient remonter le fleuve Duinfain jusqu'à Or Blanc, et aller plus loin, presque jusqu'à sa source. Elle était donc monté à bord d'une caravane composé de petits bateaux, qui descendraient le fleuve, et qui l'emmènerait jusqu'à Armenelos, où elle avait donné rendez-vous à la Drow. Celle-ci devait se trouver quelque part dans le Falassost, d'après ce que Finarfin lui avait dit, avant que Liselle ne quitte son auberge. La Dunpeal redescendait donc vers le Sud, revenant en arrière sur ses pas.
La caravane avait fait une halte à Or Blanc, où Liselle avait pu envoyer sa lettre à Darena, en espérant qu'elle lui parvienne assez rapidement. Elle avait indiqué Armenelos comme point de rendez-vous, mais aussi comme lieu où lui renvoyer une réponse. Précisant qu'elle séjournerait dans une auberge, elle demandait à la Drow de choisir un lieu où la retrouver, lorsqu'elle arriverait dans la capitale du Maëldan. Lire son courrier l'épuisait, mais Liselle n'avait ni son frère, ni Skye, l'aubergiste et prostituée pour lui lire les missives qu'elle recevait.

En attendant, la caravane glissait doucement sur le fleuve, et Liselle se détendait au son de l'eau, et aux voix des autres voyageurs, de l'équipage, les craquements des cordages, du bois, les bruits de pas. Une Dame et sa fille s'étaient faites ses compagnes de voyage, elles étaient Maëldanaises, et la fille avait rencontré son fiancé, un homme d'un des nombreux clans, qu'elle devrait épouser quand elle aurait l'âge. Lorsqu'elle lui avait demandé si elle était mariée, Liselle avait dit qu'elle n'avait pas cette chance, tout en pensant sombrement, que cela n'arriverait probablement jamais. Le voyage devait durer encore trois semaines, et Liselle était régalée des histoires d'enfance de la jeune fille, qui plus enjouée que sa mère, adorait poser des questions, et était fascinée par la Dunpeal aveugle, capable de voyager seule. Quelque part, la jeune Finnchoem lui rappelait Andralis, et Liselle ne pouvait qu'en sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Descendant le fleuve...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La vie, un long fleuve tranquille ?
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
» Le Grand Fleuve, la réput et les quetes rejouables ...
» LE LONG DU FLEUVE ZAÏRE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inwilis :: Royaumes du Nord :: Falast :: Ouest du Falast-
Sauter vers: